Bio et développement durable Annuaire Bio                                         
Annuaire écolo

Recherche de sites bio, écolo et développement durable

 SOMMAIRE

 DOSSIERS BIO

 PROMO BIO


 PARTENAIRES

 STATISTIQUES
 797 sites
 38 en attente
 20 catégories
 

Le commerce équitable

Le commerce équitable est un ensemble de réseaux de distribution de produits de consommation de pays du Tiers-monde qui obéit à des conditions considérées comme pouvant améliorer, si possible durablement, la situation des producteurs qui y adhèrent.

Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète.
Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel."

Les origines du commerce équitable

Il est issu de mouvements de citoyens attachés aux principes de l'autogestion et solidaires envers les populations du Tiers monde. Les Américains sont les premiers, avec Thousand Villages et SERRV, à se lancer dans le commerce équitable dès la fin des années 1940. L'Europe fait ses premiers pas à la fin des années 1950 avec OXFAM qui commercialise de l'artisanat fabriqué par des réfugiés chinois, et crée en 1964 la première organisation de commerce alternatif (ATO). En 1968 à New Delhi, la deuxième conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), marque la mémoire collective lorsque des dirigeants des pays dits du "Sud" réclament du commerce, pas de la charité par le slogan « Trade, not Aid », laissant dans son sillage des initiatives toujours plus nombreuses.

Artisans du Monde est à l'origine du mouvement français de commerce équitable. Émergeant dès 1970-1971, il est étroitement lié aux actions menées par l'Abbé Pierre pour venir en aide au Bangladesh, à travers la création de comités de jumelages (U.CO.JU.CO) et de « boutiques Tiers monde ». En 1974, une des premières boutiques Artisans du Monde ouvre à Paris, au 20 rue Rochechouart. Divers événements (le boycott de la marque sud-américaine d'oranges d'Afrique du Sud et le soutien à la population chilienne) provoquent la scission entre les fondateurs historiques issus d'Emmaüs et UCOJUCO, plus caritatifs et modérés, et les jeunes tenants d'une approche politique du tiers-mondisme. Le mouvement poursuit son développement. La deuxième période historique d'Artisans du Monde (1977-1983) est marquée par la création de centres de documentation sur le tiers-monde et d'une fédération nationale. En 1984, la centrale d'importation Solidar'Monde (alors nommée Fam'Import) est créée.

En 1994, 15 associations nationales de 13 pays européens se regroupent au sein de NEWS! (Network of European World Shops). Au total, cela représente : plus de 3 000 associations locales animées par près de 100 000 personnes (essentiellement bénévoles), 250 millions d'euros de chiffre d'affaires réalisé en 1999, 400 groupements de producteurs bénéficiaires dans 50 pays du "Sud", soit environ 800 000 familles (5 millions de personnes).


 
 PUBLICITE BIO

©Annuaire-bio.info -Tous droits réservés - Mentions légales - Sites Partenaires