Bio et développement durable Annuaire Bio                                         
Annuaire écolo

Recherche de sites bio, écolo et développement durable

 SOMMAIRE

 DOSSIERS BIO

 PROMO BIO


 PARTENAIRES

 STATISTIQUES
 797 sites
 2396 en attente
 20 catégories
 

Le jardinage bio

Le jardinage biologique est le type de jardinage qui se fait sans l'utilisation d'engrais chimiques et de pesticides de synthèse afin d'éliminer de la production végétale leurs résidus nocifs. C''est donc une méthode favorable à la santé qui préserve les sols et les nappes phréatiques.
Trop de "jardiniers" utilisent des fertilisants et des pesticides chimiques, sans en connaître les graves conséquences sur leur santé et en terme de pollution dans l'eau, dans le sol : légumes trop riches en nitrates et contenant des résidus de pesticides, pollution des nappes phréatiques, destruction des auxiliaires en même temps que des ravageurs. L'Agriculture productiviste, dite moderne et donc modèle du jardin, a déconsidéré l'Unité de la Nature en imaginant la terre comme un objet inerte, alors qu'elle est un ensemble de vibrations. Après des années d'expériences au cours desquelles toutes les méthodes cadrant avec le naturisme ont été essayées, le système du biojardinage s'est décanté des théories rêveuses.

Jardiner bio aujourd’hui, c'est connaître et respecter quelques règles essentielles, afin de bannir engrais chimiques et autres traitements anti-naturels, pour justement obtenir de bonnes récoltes abondantes et de grande qualité avec la saveur des produits non forcés ...

Pour qu’un jardin puisse trouver son harmonie, il doit s’inscrire dans la Nature, c’est à dire que tous les règnes y soient présents et y vivent en bonne harmonie, car un jardin déséquilibré se rééquilibrera de lui-même par une invasion d’insectes parasites (pucerons), taupes ou mulots, oiseaux, et autres lapins indésirables.

Il doit respecter les 3 équilibres fondamentaux: 

ÉQUILIBRE DE LA FLORE (règne végétal) : flore (potager, pelouse, massifs de fleurs, coin des plantes condimentaires, aromatiques et médicinales -le « jardin bouquetier » d’Olivier de Serres-, le verger, les haies, .. 

ÉQUILIBRE DE LA FAUNE : quelques animaux y seront utiles: canards, un âne ou un cheval, sans oublier des abeilles, et/ou plus simplement quelques poules naines dont le rôle est de gratter le sol pour en éliminer certains insectes et des graines d'adventices. Elles reçoivent dans leur enclos des déchets du jardin ou du ménage qu'elles trient (insectes, graines), affinent, mélangent de telle sorte qu'il n'y a plus qu'à mettre ce mélange en tas pour avoir, en quelques mois, si possible avec l'aide des préparations biodynamiques, un excellent compost. 

ÉQUILIBRE ENTRE LES 4 ELEMENTS 
Un tel jardin se maintient lui-même en bonne santé et résiste mieux aux épreuves telles que les aléas climatiques (sécheresse, tempête, excès d'eau ...). Il crée sa propre fertilité car ses différents organes sont en relation entre eux et s'entraident. Petit à petit il y a moins de « mauvaises herbes », qui sont là, entre autres, pour rétablir les déséquilibres du sol, moins de parasites, qui sont là pour la même raison (par exemple : puceron, en cas d'excès de sève par temps humide et couvert).

Il est grand temps, pour notre planète, nos enfants et pour nous, de retrouver le sens des vraies valeurs nutritives respectueuses de l'environnement et de notre santé ...


 
 PUBLICITE BIO

©Annuaire-bio.info -Tous droits réservés - Mentions légales - Sites Partenaires